dimanche 28 septembre 2014

Tortures - plus d'échange de prisonnniers

Depuis la découverte récente des charniers, les combattants se rendent de plus en plus compte que les leurs se trouvent parmi les victimes découvertes dans ces charniers. D’autre part, les quelques combattants récupérés étaient souvent dans un tel état que les certitudes des tortures se confirmaient à chaque échange.
Pour arriver aux quotas de prisonniers, les Ukrops enlevaient des civils pour remplacer les combattants prisonniers qu’ils devraient rendre.
Dans ces conditions, les combattants ne jugent plus nécessaire d’effectuer ces échanges...

RPD : Il n’y a plus aucun sens d’échanger les prisonniers

27.09.2014
© Photo : cont.ws
Selon le ministre de la Défense de la RPD Vladimir Kononov, les autorités ukrainiennes transmettent aux combattants non pas des militants capturés, mais des habitants locaux spécialement arrêtés pour l’échange.
« La partie ukrainienne selon nos demandes et nos listes nous transmet des gens tout à fait différents. Nous avions demandé 63 personnes, dont on nous a rendu seulement 30. Étant donné qu’au total on nous a transmis plus de 170 personnes. Qui sont les autres "prisonniers", nous ne le savons pas » – a déclaré Kononov.

Il a supposé que les civils peuvent être capturés spécifiquement pour les échanger plus tard contre des soldats de l’armée ukrainienne. Le ministre de la Défense estime que Kiev n’est pas en mesure de transmettre tous les prisonniers repris sur leur liste, car les combattants capturés par l’armée « peuvent être d’un état difficilement présentable ».
« Même ceux qui ont été en captivité seulement quatre jours, reviennent avec des reins brisés, des côtes cassées, des commotions cérébrales » – poursuivit Kononov.

Au mois d’août, les autorités de la RPD avaient déjà suspendu l’échange de prisonniers et de blessés en raison de la réticence des autorités ukrainiennes à relâcher ceux qui étaient sur les listes de Novorussie. Après la signature des accords de Minsk du 5 septembre, les parties ont réussi à échanger des prisonniers quatre fois, mais à chaque fois ce sont des habitants locaux qui, à la place des soldats de l’armée de Novorussie, revenaient en RPD.

Source : ukraina.ru-news : ДНР: Обменивать пленных больше не имеет смысла
Traduction : GalCha

Lire aussi :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire