mardi 10 mars 2015

l'OSCE se tait une fois de plus

Guivi: OSCE prouvera son objectivité en montrant au monde les images de leur propre bombardement (vidéo)

06.03.2015
De nouveau, l’OSCE ne révèle pas au monde les exactions de Kiev. Pourquoi le faire encore confiance ? Aucune des actions menées par Kiev n’est exposée. Pas de retrait des armes lourdes, avancées des chars et renforcement des troupes sur la ligne de démarcation, bombardements de Chirokino (et Kiev accuse la DNR – voir nos médias), présence de matériels de guerre de l’OTAN, présence de troupes et de mercenaires étrangers, voilà l’échantillon relevé par les forces rebelles qui ne sont pas « dites » par l’OSCE qui apparaît comme la plus aveugle et sourde et muette des organisations directement impliquées dans l’observation du conflit – irresponsables non responsables, vous avez dit ?
(BenDeko) 

Les observateurs de la mission de l'OSCE ont du mal à se remettre de l'incident à l'aéroport de Donetsk, où ils sont arrivés pour établir les travaux d’extraction des corps des bourreaux ukrainiens.

A peine les observateurs ont-ils commencé leur tâche que l’armée ukrainienne ouvre le feu à vue directement avec des chars.

Selon le commandant du bataillon "Somalie" Guivi, c’était vraiment un miracle d’avoir évité des victimes parmi les observateurs : les combattants ont immédiatement réagi et ont sorti les observateurs de la zone du feu.
« Le feu a été déclenché par des chars et des mortiers depuis la zone Peski sur les étages supérieurs du nouveau terminal. Les obus explosaient juste au-dessus de leurs têtes. Les gens ont eu très peur des tirs, et je peux les comprendre » – a dit Guivi.

Après les premiers éclatements des obus sur la zone de l’aéroport, où, jusqu’à présent, on a quand même réussi à maintenir le régime de silence relatif, les combattants ont mis les observateurs et les prisonniers-soldats ukrainiens qui travaillaient dans le terminal, dans des camions et les ont sorti de la zone de feu par un chemin sûr.

Selon Guivi, plusieurs représentants de l’OSCE ont réussi à fixer les détails des tirs, et maintenant les combattants n’attendent d’eux que des informations objectives.
« Parmi les observateurs, il y avait un opérateur. Il a pu filmer le moment des tirs et ses conséquences. Maintenant, l’OSCE doit montrer ces images à travers le monde entier comme preuves des crimes des forces armées de Kiev afin de prouver l’objectivité de leurs données » – a déclaré le commandant.


Source : rusvesna.su/news : Гиви: ОБСЕ докажет объективность, показав миру кадры своего обстрела (ВИДЕО)
Traduction : GalCha

Aucun commentaire:

Publier un commentaire