mercredi 1 octobre 2014

L'OSCE reconnaît le génocide en Novorussie

Les observateurs de l’OSCE sont choqués par la férocité des bourreaux et reconnaissent le génocide : une multitude de gens tués, des mineures violées

29.09.2014

Sur le lieu d’un charnier dans le village Nijniaya Krinka dans la région de Donetsk, des observateurs internationaux ont commencé à travailler. Le groupe est composé d’experts du Royaume-Uni, de France, Bulgarie et Lituanie. Ils ont avoué qu’ils sont choqués par ce qu’ils ont vu.

Les habitants locaux ont déjà eu le temps de raconter aux experts étrangers les atrocités qui ont eu lieu ici durant la période où Nijniaya Krinka était sous le contrôle des forces de Kiev.

Selon un défenseur des droits de l’homme de Lettonie, il s’agit, en particulier, de viols multiples sur des filles mineures de 12-14 ans.
« De telles choses font partie du concept de génocide » - a dit l’expert.

Les observateurs du groupe soulignent que les responsables des faits seront châtiés conformément au droit international humanitaire.

Pendant le temps de l’opération militaire dans le village Nijniaya Krinka, la moitié de tous les foyers a été détruite. Dans le village, il n’y a toujours pas d’électricité, ni de gaz.

Rappelons que dans la République populaire de Donetsk, près du village de Nijniaya Krinka, il y a deux semaines, à l’endroit le bataillon de la garde nationale ukrainienne a été basé, ont été découverts des charniers de civils et de combattants, parmi les victimes tuées il y a des hommes et des femmes, dont une était enceinte.


Source : rusvesna.su-news : Наблюдатели ОБСЕ потрясены зверствами карателей и признают геноцид: убито множество людей, изнасилованы несовершеннолетние
Traduction : GalCha

Lire aussi : 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire