jeudi 1 janvier 2015

Vers un nouveau Tchernobyl à Zaporozhye?

Nouveau Tchernobyl à Zaporozhye : DNR informe de la fuite radioactive sur la plus grande centrale nucléaire de l’Ukraine

28.12.2014
L'imprévoyance, l’incompétence et cette incroyable russophobie risque de mener l'Europe vers de nouvelles catastrophes nucléaire en Ukraine

Déjà maintenant, on constate un dépassement significatif du niveau de contamination dans les environs de la centrale nucléaire de Zaporozhye. Ceci est indiqué dans un communiqué envoyé à "Interfax" par le vice-président du Conseil national de la République populaire de Donetsk Denis Pouchiline.


« Actuellement dans la zone de la centrale nucléaire de Zaporozhye le rayonnement ambiant dépasse le niveau admissible de 14 fois. Selon les informations en possession, la principale raison de cela est l’arrêt le 28 novembre de la troisième unité de production d’énergie de la centrale, qui s’est produit suite à une tentative échouée du remplacement des blocs de combustibles de fabrication russe par ceux de la compagnie américaine Westinghouse ».
Rappelons que fin novembre, un accident s’est vraiment produit sur la centrale nucléaire de Zaporozhye. La troisième unité de production d’énergie s’est arrêtée. Cependant, comme cela a été assuré par "Energoatom" ukrainien, cet événement n’était « ni un accident nucléaire ni tout autre accident » et il n’a pas entraîné « de conséquences radioactives ». Et aujourd’hui, il a été signalé qu’en raison d’une défaillance du transformateur la sixième unité s’est arrêtée. On promet de la redémarrer dans quelques jours.

Pouchiline avertit que le refus de l’Ukraine de collaborer avec la Russie dans le domaine des technologies nucléaires peut conduire à une véritable catastrophe à un « deuxième Tchernobyl dans le centre de l’Europe ». Il a souligné que 
la partie russe avait à plusieurs reprises déclaré sa disponibilité de continuer à fournir des pièces détachées pour l’entretien des centrales nucléaires ukrainiennes, cependant les autorités de Kiev préfèrent d’arrêter la collaboration.
Par ailleurs, Pouchiline attire attention que les accidents technologiques dans un proche avenir peuvent se produire à la centrale nucléaire de Khmelnitsky, où le remplacement des blocs de combustibles est également prévu.

Source : rusvesna.su-news : Новый Чернобыль в Запорожье: в ДНР сообщают об утечке радиации на крупнейшей АЭС Украины
Traduction : GalCha

Lire aussi :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire